Pr Abdoul Kane, chef service cardiologie Dalal Jamm : «Le covid laissera des séquelles pulmonaires»

Même guéri, les patients du Covid-19 garderont certainement des séquelles pulmonaires, prévient Pr Abdoul Kane, chef du Service de cardiologie de l’hôpital Dalal Jamm, sis dans la banlieue dakaroise.

«Le coronavirus qui nous hante aujourd’hui sera probablement une maladie qui va compter demain parce qu’elle va probablement donner des séquelles pulmonaires, favoriser des inflammations au niveau des artères et donc favoriser des maladies cardiovasculaires et peut-être d’autres types de maladies chroniques.» C’est le diagnostic du Pr Abdoul Kane, chef du Service de cardiologie de l’hôpital Dalal Jamm.

Le cardiologue intervenait samedi au webinaire sur les maladies liées aux comportements, à l’initiative de l’Université Cheikh Ahmadou Bamba (Ucab), en prélude au grand Magal de Touba. Il est largement revenu sur les habitudes saines de vie pour éviter les maladies chroniques telles que le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, les maladies rénales, les cancers etc. D’après lui, les facteurs qui les favorisent sont, entre autres, le tabac, l’obésité, l’alcool, l’hypertension artérielle, la sédentarité, le mauvais comportement alimentaire, et le Vih/Sida qui est un promoteur des maladies chroniques.

«On considère aujourd’hui que 30% des décès cardiovasculaires, et c’est vrai aussi en partie pour le cancer et les autres maladies chroniques, sont liés à l’excès de sel, de graisse, à cette alimentation très calorique, au surpoids. Et les maladies rénales sont souvent d’ailleurs très liées à celles cardiovasculaires», complète Pr Kane. Qui recommande d’ailleurs aux populations «de faire attention aux aliments industriels, d’éviter les aliments riches en sel, de perdre du poids, mais aussi de faire des exercices physiques réguliers, soit 45 mn à 1h par jour, au moins 3 à 4 fois par semaine, ne pas prendre d’aliments trop sucrés, d’éviter les boissons énergétiques, d’arrêter de fumer, manger des fruits et légumes, se faire dépister». dit-il.

SENEGO